Des modèles 3D de bâtiments peuvent être réalisés à partir de LiDAR (mesures de distance de très nombreux points au moyen d'un laser rotatif). Cette technique est efficace et relativement abordable dans sa version terrestre. Le LiDAR est installé sur un trépied et on le déplace en quelques endroits (stations) dont on a mesuré la position.

Pour la modélisation de sites plus étendus, l'utilisation d'un LiDAR aéroporté est possible, mais nettement plus complexe: Il faut embarquer le matériel dans un hélicoptère spécialisé, et vu les mouvements de l'appareil, il faut mesurer en continu la position (au moyen d'un GPS RTK) et l'orientation dans l'espace (au moyen d'une station inertielle de précision). Ce matériel est très cher (plusieurs centaines de milliers d'Euros), et il doit être installé sur un hélicoptère spécialement calibré.

Il existe une autre approche, basée sur les principes de la photogrammétrie, mais exploitant la puissance de calcul des ordinateurs: c'est la technique SFM, pour "Structure From Motion", basée sur l'analyse des différences entre des images issues d'une séquence obtenue en déplacant la caméra.

Vous trouverez ici une vidéo expliquant le principe de cette technique. Et une autre ici (Kasbas)....